Oral contrôleur DGFIP 2021

Pour réussir l’oral du concours de contrôleur DGFIP 2021, il est intéressant de lire le rapport du jury des années précédentes. En effet, ce rapport permet de connaitre les attentes du jury. Il précise les points positifs et négatifs relevés par ce dernier lors des sessions précédentes. C’est donc une mine d’informations dans le cadre de la préparation de votre oral. Pour vous aider, vous trouverez ci-dessous l’essentiel à retenir et à mettre en place pour réussir l’oral de contrôleur DGFIP.

1) Oral Contrôleur DGFIP 2021 : présentation générale

Présentation générale

L’épreuve d’admission du concours de contrôleur des finances publiques consiste en un entretien avec le jury destiné à « apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions de contrôleur ». Elle a un coefficient de 6 et dure 25 minutes (toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire).

L’épreuve débute par une présentation par le candidat de son parcours. Cette présentation doit durer environ 5 minutes. Il est nécessaire de bien préparer en amont cette partie.

A l’issue de la présentation, l’épreuve se poursuit par un échange avec le jury. Ce dernier va interroger le candidat. Il peut poser des questions sur sa présentation et ses motivations. Il peut également proposer des mises en situation ou encore l’interroger sur l’environnement économique et financier. Dans votre préparation, vous devez réviser l’ensemble des notions s’y rapportant.

Pour information, chaque année une partie des candidats admissibles ne se rend pas oraux. Ainsi, en 2020, sur le 1604 candidats admissibles, 1379 se sont présentés à l’épreuve orale. Le taux de présence était alors de 85,97 %. Cela laisse un peu plus de chance aux candidats présents !

Concernant les notes de l’oral, en 2020, sur l’ensemble des candidats présents, 944 candidats ont obtenu une note supérieure à 10/20. Et seulement 339 candidats ont eu une note supérieure à 15/20. Avec un coefficient de 6, une très bonne note à l’oral peut vous aider à faire partie des heureux lauréats. Et même vous permettre d’avoir un bon classement.

2) La présentation du candidat

Vous devez impérativement travailler votre présentation. En effet, cette partie est le point de départ de votre oral. Le jury va ainsi se faire une première impression sur votre personnalité. Soyez vigilant à votre façon de vous exprimer. De même, faites attention à ce que vous dites. Toutes les informations que vous donnerez au jury seront autant de perches tendues qui peuvent parfois se retourner contre vous. 

La préparation de cette partie est donc cruciale. C’est d’ailleurs la seule partie que vous maitriserez à 100% le jour de l’oral. Une fois votre présentation terminée, le jury devient alors celui qui contrôle l’oral.

Il ressort par ailleurs du rapport du jury 2020 que « les présentations sont majoritairement préparées et réalisées dans le délai imparti ». Pour rester dans la course et ne pas perdre de l’avance dès le départ, vous devez connaitre votre présentation. Vous devez également vous entrainer à respecter le délai de 5 minutes.

Il convient de démontrer au jury que vous savez structurer votre parcours : scolaire, expériences professionnelles et motivations. Dans la mesure du possible, faites des liens entre votre parcours et la DGFIP. Cela démontrera que vous avez des expériences qui pourront utilement vous aider à appréhender vos missions à la DGFIP. 

Exemples :

– Vous pouvez par exemple mettre en avant le fait que vous avez déjà travaillé au contact d’usagers. Même si vous n’avez pas d’expérience à la DGFIP ou dans le secteur public, parlez-en. L’accueil du public reste une mission importante de la DGFIP. 

– Vous pouvez également indiquer que dans vos expériences professionnelles antérieures vous avez été amenés à manipuler des liquidités. Le jury peut rebondir sur cette expérience et vous pourrez aborder les responsabilités que vous aviez et évoquer les obligations des fonctionnaires en la matière (lien).

N’improvisez pas cette partie ! Vous devez maitriser votre présentation sur le bout des doigts. Répétez-la régulièrement. Cependant, il ne faut pas donner l’impression au jury que vous récitez votre présentation. Mettez de l’intonations dans votre voix.

3) Les notions à maitriser pour l'oral Contrôleur DGFIP 2021

Notions à connaître oral contrôleur dgfip

Il ressort du rapport du jury que les candidats ne connaissent pas suffisant l’environnement de la DGFIP. Lors de votre oral de contrôleur DGFIP 2021, vous devez maitriser les missions de la DGFIP. Aussi bien les missions relevant de la sphère fiscale, mais aussi celles de la sphère gestion publique et transverses. 

De manière moins approfondie, intéressez-vous également au ministère dans son ensemble. Rendez-vous ainsi sur le site du ministère pour découvrir les directions qui y sont rattachées. 

Vous devez également connaître a minima les noms du Directeur général des finances publiques, du ministère de l’économie et des finances.

Ensuite, renseignez-vous sur les actualités de la DGFIP : loi de finances 2021, nouveau réseau de proximité, fonds de solidarité aux entreprises…

Le jury relève également que « les connaissances de l’environnement économique et financier sont jugées insuffisantes ». 

Vous devez vous renseigner sur quelques chiffres de base : montant de la dette publique, … 

Vous devez également connaitre certaines notions sur la fonction publique, et s’intéresser à ces questions au niveau de la DGFIP : 

– nombre de fonctionnaires de la fonction publique, de la fonction publique de l’Etat, territoriale et hospitalière / nombre d’agents à la DGFIP ;

les droits et obligations des fonctionnaires (consultez notre article sur le sujet) / application à la DGFIP

4 ) Les mises en situation

Mises en situation

Concernant les mises en situation, il convient de répondre avec bon sens et pragmatisme. Le jury relève que beaucoup de candidats ont du mal à se positionner en tant qu’encadrant intermédiaire. En effet, un contrôleur des finances publiques peut être amené à encadrer une équipe. Vous devez donc adapter vos réponses en prenant en compte cet élément. 

Nous avons produit un article très complet sur la méthode nécessaire pour réussir ses mises en situation. Accédez-y ici !

Exemple de mise en situation : 

Au moment de l’élaboration du planning prévisionnel des congés, vous vous rendez compte que l’ensemble des agents ont posé la semaine de Noël. Comment réagissez-vous ? Comment décidez-vous quels agents pourront prendre leurs vacances à Noël ?

Le jury apprécie les candidats qui font preuve de réflexion et structure leurs réponses. Avant de répondre, prenez un temps pour réfléchir. N’hésitez pas à argumenter vos réponses et à exposer votre raisonnement oralement. Cependant, vous devez trancher. Le jury attend de vous une réponse ferme et définitive. Évitez de changer d’avis, sauf si vous étiez partie sur la mauvaise voie. Sinon ayez confiance en vous. 

Pensez également à mettre en relation les mises en situation proposées avec les droits et obligations des fonctionnaires.  

Pour réussir cette épreuve, vous devez donc préparer sérieusement votre oral de contrôleur DGFIP 2021 et approfondir vos connaissances sur les métiers de contrôleur à la DGFiP.

Laisser un commentaire

Mon concours DGFIP