Concours commun catégorie C : décryptage

C’est décidé ! Cette année vous passez le concours commun de catégorie C pour intégrer la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Cependant, vous vous posez des questions sur l’inscription au concours ou encore le déroulé des épreuves. Cet article répond à vos interrogations !

1/ Présentation générale du concours commun de catégorie C des ministères économiques et financiers

a) Un concours commun à plusieurs Directions

Les ministères économiques et financiers (MEF) organisent un concours unique permettant aux candidats d’intégrer la fonction publique en tant que cadre C dans l’une des trois directions suivantes:

  • DGFIP : la Direction générale des finances publiques ;
  • DGDDI : la Direction générale des douanes et droits indirects ;
  • DGCCRF : la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

NB : depuis quelques années, il n’est plus possible d’intégrer la DGCCRF en tant que cadre C. En effet, aucun poste n’est ouvert : l’information est précisée chaque année au moment des inscriptions. Si vous souhaitez travailler au sein de cette Direction, vous devez passer les concours de catégories B et A (contrôleur et inspecteur).

b) Un choix à opérer

Lors de votre inscription, vous allez choisir la branche au titre de laquelle vous souhaitez vous inscrire :

  • La branche administrative vous permet de travailler en tant que cadre de catégorie C au sein de la DGFiP ou de la DGDDI, au sein du secteur des opérations commerciales.
  • La branche de la surveillance vous permet de devenir agent de constatation au sein de la DGDDI.

o Vous ne pouvez choisir qu’une seule branche.

o Pour la branche administrative, vous pouvez décider de concourir pour une seule Direction (exemple la DGFiP) ou plusieurs (exemple DGFiP et DGDDI). Dans ce cas, vous classerez ces directions par ordre de préférences.

c) Les conditions à remplir pour s’inscrire au concours commun de catégorie C des MEF

Pour vous inscrire, vous devez être titulaire du brevet ou d’un titre ou diplôme classé au moins de niveau 3. Ainsi, votre réussite au concours ne sera validée que si vous possédez l’un de ses diplômes lors de la parution des résultats.

Par ailleurs, si vous décidez de vous inscrire à la branche surveillance, vous devez avoir moins de 60 ans. De plus, une épreuve physique permettra d’apprécier vos aptitudes physiques pour l’exercice de vos futures missions. En outre, si vous êtes lauréat du concours commun de catégorie C (peu importe la Direction que vous intégrerez), vous serez invité à passer une visite médicale. En général, il s’agit d’une simple formalité.

d) L’inscription au concours commun de catégorie C des MEF

Ne ratez pas les inscriptions ! En général, vous disposez d’un mois pour vous inscrire soit par internet, soit en retirant un dossier papier. Par conséquent, si vous loupez ces dates, vous perdez une année !

Le ministère publie le calendrier des inscriptions sur le site economie.gouv.fr.

Pour vous inscrire, rien de plus simple. Accédez au site d’inscription, et créez votre espace personnel. Ensuite, laissez-vous guider. Choisissez la branche pour laquelle vous souhaitez vous inscrire.

Chaque année le nombre d’inscrits est important avec environ 15 000 candidats. Cependant, pas de stress ! Seulement la moitié des inscrits se présente réellement aux écrits. Ainsi, vous avez 20% de chance de réussir le concours.

2/ Les différentes épreuves du concours commun de catégorie C

Le concours commun de catégorie C se compose de 3 épreuves : la pré-admissibilité, l’admissibilité et l’admission. A noter que si vous avez opté pour la branche de la surveillance, vous passerez en plus une épreuve physique.

a) L’épreuve de pré-admissibilité

Il est essentiel de préparer cette première épreuve. D’un coefficient de 1, c’est elle qui vous permettra d’accéder au stade suivant. Il ne faut donc pas la négliger !

En effet, lors de cette épreuve, vous allez répondre à un questionnaire à choix multiples composé de 54 questions. Vous disposez d’1h30.

L’objectif est de tester vos connaissances en français, culture générale, et mathématiques, mais aussi votre sens logique.

Attention ! La calculatrice et tout document sont interdits. Vous devez absolument revoir les tables de multiplication ainsi que les méthodes de calcul (addition, soustraction, multiplication, division).

Pour réussir cette épreuve, il n’y a pas de recette miracle. Entraînez-vous ! Reprenez les annales et faites les épreuves en temps réel. Sur notre site, un timer vous permet de faire cet exercice.


Entrainez-vous sur nos QCM

Vous pouvez également consulter notre article vous aidant à vous préparer au mieux !

b) L’épreuve d’admissibilité

Le même jour que l’épreuve du QCM, vous passerez l’épreuve écrite d’admissibilité. Attention ! Votre copie ne sera cependant corrigée que si vous avez obtenu suffisamment de points au QCM ! C’est notamment pour cette raison que les résultats du QCM et des écrits n’ont pas lieu à la même date.

Comme pour le QCM, vous devez préparer cette épreuve qui a un coefficient de 2. Pendant 3 heures, vous allez étudier un dossier. Vous répondrez à des questions en lien avec ce dossier. Vous devrez également effectuer des calculs et/ou des graphiques (mais cette fois, vous pourrez utilisez la calculatrice). Enfin, vous terminerez par une rédaction d’une ou deux pages.

Soignez votre présentation et structurez votre copie. Ainsi, elle sera agréable à lire pour le correcteur. 

c) L’épreuve d’admission

réussite concours commun catégorie c
admission concours commun catégorie c

Bravo ! Vous avez franchi brillamment les deux premières épreuves ! L’oral, c’est la dernière ligne droite. Vous êtes proche de la réussite, mais il ne faut rien lâcher. C’est au contraire maintenant qu’il faut se donner les moyens de réussir.

Vous allez être reçu pendant 20 minutes par un jury qui va tester votre motivation (coefficient 2).

En début d’entretien, vous aurez moins de 5 minutes pour vous présenter (parcours scolaire, professionnel, hobbies). Une fois votre présentation terminée, vous allez échanger avec le jury sur différents thèmes (votre présentation, la DGFiP, la fonction publique). Les examinateurs vont surement vous demander votre réaction face à certaines mises en situation.

Pas de secret une fois de plus. Pour réussir cette épreuve, il faut la préparer. Préparer votre présentation. Répétez là devant un miroir. Renseignez-vous sur les questions posées les années précédentes. Imaginez vos réponses.

Vous l’aurez compris, pour réussir le concours commun de catégorie C et intégrer la DGFiP, il faut vous entrainez aux différentes épreuves.

1 réflexion au sujet de « Concours commun catégorie C : décryptage »

Laisser un commentaire

Mon concours DGFIP